Accueil

 

La désignation d’administrateurs pour gérer les sociétés dont les propriétaires ont  été incarcérés : une nationalisation déguisée?

Societe commerciale

En l’absence d’une législation  pénale et commerciale  adaptée à la gestion des entreprises commerciales  en cas de crise , les observateurs avertis suivaient avec curiosité  l’ évolution  des effets  socio-économiques de la politique «  mains propres »   décidée par les autorités en marge du « hirak ».Soupçonnés d’avoir commis des infractions  économiques et financières de grande ampleur, la quasi-totalité  des patrons de grands groupes qui avaient pignon sur rue à l’instar des groupes ETRHB , KouGC , Cevital , Tahkout  , Condor et Amenhyd appartenant respectivement aux hommes d’affaires Haddad, , Kouninef , Rebrab, Tahkout , Benhamadi et Chelghoum  ont été  inculpés par un juge d’instruction  puis mis en détention préventive.

 

Lire la suite

Vous êtes le 346260ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 13/09/2017